Le cas Derosby

Papier : 24,95 $

ISBN : 9782924151365

Code Prologue : A038513

Longtemps membre de la marine, Robert Derosby a toujours fait preuve d'un comportement exemplaire au sein des Forces armées canadiennes, dont les hauts gradés l'ont souvent couvert d'éloges.
Après des années de vie sur les navires, il voulut passer à autre chose et demanda un transfert sur la terre ferme. Compte tenu de ses excellents états de service, on lui confia alors la tâche de redresser certaines situations difficiles à la base de Bagotville. Malheureusement, il s'agissait là d'une affectation qui le plaçait au coeur de services de l'armée qu'il ne connaissait pas bien.
D'une nature déterminée, Derosby se résolut néanmoins à assumer les tâches qui lui étaient confiées. Il se heurta d'abord à des préjugés à l'encontre de son statut de marin. Sans le savoir, commençait alors pour lui le combat de sa vie.
Il reçut d'abord l'assentiment des plus hauts gradés pour sa détermination, sa franchise, son honnêteté et son éthique, qui étaient en tout point conformes à celles dont les Forces armées canadiennes font la promotion. Mais des subordonnés ainsi que certains supérieurs immédiats se mirent à le harceler et à le menacer parce qu'il a osé divulguer des malversations. Ayant demandé de l'aide suite à ce harcèlement psychologique, on ne lui fournit aucun soutien adéquat et il fut maintenu au même poste et sous les ordres de son harceleur. Cette bataille culminera en une perquisition illégale. Devenu médicamenté, voire sur-médicamenté, Derosby, à l'instar de sa conjointe, en développera un syndrome de stress post-traumatique.
Ce livre raconte non seulement l'histoire de la vie de cet homme moralement fort, sain et déterminé, pour qui la justice et l'équité doivent être des priorités, mais également sa bataille contre les systèmes bureaucratiques que sont les Forces armées canadiennes, le ministère des Anciens combattants, ainsi que les ministères de la Justice du Canada et du Québec.
Dans une approche criminologique, l'ouvrage montre comment les Forces armées canadiennes, par leurs actions inadéquates, de même que par leur inaction à certains niveaux, se sont rendues coupables d'un crime d'Etat. En refusant d'offrir une aide ainsi qu'un soutien adéquat à Derosby, les gradés qui étaient au courant de la situation ont brisé cet homme ainsi que ses proches. Les autorités politiques ont également été sourdes à ses multiples demandes.
Accessible tant au public qu'à ceux qui s'intéressent au harcèlement psychologique et aux conséquences du syndrome de stress post-traumatique, ce livre apporte un éclairage incontournable sur un système qui refuse de protéger autant les divulgateurs de corruption ou d'irrégularités que les soldats atteints de stress post-traumatique suite à leur implication dans des missions de paix ou de guerre.
En somme, cet ouvrage montre à quel point les lois actuelles ne permettent pas de protéger de manière appropriée et suffisante les employés de l'Etat qui sont témoins d'irrégularités et qui exercent leur droit et leur devoir de les dénoncer. 

Du même auteur 

Un escadron de la mort au Québec

Par : Bernheim, Jean Claude

Du même éditeur 

L'union fatale

Par : Lemay, Martin

Commentaires des lecteurs 

Aucun commentaire pour le moment.

Laissez un commentaire

*Tous les champs sont obligatoires.

Titre : Le cas Derosby
Éditeur :
ACCENT GRAVE - livre canadien
Collection : Hors-collection
Catégorie : Biographies
Langue : Français
Type : Souple
Statut : Manquant temporairement
Nombre de pages : 293
Date de publication : 2014/11/04
ISBN : 9782924151365
Code Prologue : A038513
Code à barres : 9782924151365
Prix papier : 24,95 $