Hegel : De la Logophonie comme chant du signe

Hegel ne dénature-t-il pas la raison en la fondant somme toute sur un acte de foi lorsqu'il maintient, dans Die Vernunft in der Geschichte, que « la seule idée qu'apporte la philosophie est la simple idée de la Raison – l'idée que la Raison gouverne le monde » ?

On se doute qu'une telle proposition ne fit pas l'unanimité au sein des milieux intellectuels et philosophiques. Des pans entiers du réel, objecte-t-on à l'auteur, ne peuvent être considérés absolument rationnels. La réalité de manière générale n'est-elle pas tout au contraire un jeu confus, un va-et-vient invraisemblable où le mal, la souffrance, l'exploitation de l'homme, l'égarement et la violence possèdent en permanence les meilleures mains ? D'autre part, dans la lignée de la tradition idéaliste, on a tôt fait de rappeler à Hegel que la sphère de la raison reste distincte de la réalité « sensible ».

Hegel ne perd pas pied. Imperturbable, il réplique incontinent que la raison demeure en vérité l'unique juge : le geste 'irréfléchi' est-il rationnel, l'Histoire est-elle rationnelle, l'univers empirique est-il rationnel… ? Qui peut le dire sinon la réflexion, la pensée, l'exercice de la raison en commerce avec son objet. Tout objet. Y compris elle-même. On ne saurait en effet opiner sérieusement sur quelque référent sans avoir préalablement réfléchi celui-ci, sans l'avoir chamboulé, littéralement, de nos interrogations. Le vrai et le faux sont par définition les enfants d'une réflexion. Les enfants de la raison.

Or, si rien de signifiant ne peut être dit hors la raison, et que de ce fait celle-ci se révèle comme l'irréductible source de sens, il devient impératif de tout mettre en oeuvre de manière à « saisir la raison dans sa détermination ». C'est le projet hégélien. 

Du même éditeur 

Jeu vidéo et adolescence

Par : Berry, Vincent -  Andlauer, Leticia - 

Macro-planification en enseignement…

Par : Stan, Catinca Adriana -  Boublil-Ekimova, Helena - 

Ethique du hamburger L'

Par : Létourneau, Lyne -  Pigeon, Louis-Etienne - 

Pour une éthique partagée de la rec…

Par : Lacasse, Serge -  Stévance, Sophie - 

Commentaires des lecteurs 

Aucun commentaire pour le moment.

Laissez un commentaire

*Tous les champs sont obligatoires.

Titre : Hegel : De la Logophonie comme chant du signe
Éditeur :
PRESSES DE L'UNIVERSITÉ LAVAL - livre canadien
Auteur : Gouin, Jean-Luc
Collection : Hors-collection
Catégorie : Philosophie
Langue : Français
Type : Souple
Statut : Disponible
Nombre de pages : 339
Date de publication : 2018/02/06
ISBN : 9782763737591
Code Prologue : L3759
Code à barres : 9782763737591
Prix papier : 30,00 $
Prix numérique (PDF) : 30,00 $